Dans une construction très basse énergie où il y a de grandes baies orientées Sud / Sud Ouest il y a un danger de surchauffe. L’idéal pour lutter contre ce problème est de placer une protection extérieure du type « screens », tente solaire, volets, patio ou autres protections de type végétal (pergola). Ces types de protections nécessitent un budget élevé, aussi avons nous décidé de tester l’efficacité du triple vitrage proposer par Saint Gobain qui annoncent une réflexion extérieure des facteurs énergétiques. Des protections en cas de surchauffe peuvent toujours être envisagées ultérieurement.

Après 2 étés 2017/2018 pendant lesquels nous avons souffert de surchauffe (32° C à l’extérieur 29°C à l’intérieur) nous sommes arrivés à la conclusion qu’il aurait été préférable de prévoir dès le début une armature en bois débordant sur la terrasse, intégrée dans l’ossature, support pour une protection du type rouleaux de bambous, lattis divers, plantes grimpantes, etc. solution efficace et économique contre la surchauffe.

Les baies vitrées et autres fenêtres sont équipées d’un triple vitrage spécial fabriqué en France par Saint Gobain.

Remarque: Pendant les grandes chaleurs, lorsque les rayons du soleil frappent le vitrage, NE JAMAIS POSER CONTRE LA VITRE DES OBJETS DU TYPE COUSSINS OU AUTRES ACCESSOIRES POUR ÉVITER LA SURCHAUFFE DE LA VITRE ET UNE BRISURE DE CELLE-CI SUITE AU CHOC THERMIQUE!

https://www.saint-gobain.com/fr/solutions/amenagement-exterieur/construire-avec-le-verre).

La transmission thermique par rapport à la position verticale est de Ug: 0.7 W(m².K)
Voici les caractéristiques des vitres utilisées:

Facteur lumineux (EN 410-2011)

« NF EN 410 – Verre dans la construction – Détermination des caractéristiques lumineuses et solaires des vitrages

La présente Norme européenne spécifie les méthodes de détermination des caractéristiques lumineuses et solaires des vitrages de bâtiment. Ces caractéristiques peuvent servir de base aux calculs relatifs à l’éclairement et au conditionnement thermique des locaux et permettre d’établir des comparaisons entre différents types de vitrage. La présente Norme européenne s’applique aussi bien aux vitrages conventionnels qu’à ceux présentant des propriétés d’absorption et de réflexion de l’énergie solaire, et utilisés comme vitrages verticaux ou horizontaux. Des formules appropriées sont établies pour des vitrages simples, doubles ou triples. »