Les eaux de pluie sont collectées dans une citerne de 10.000 litres. Cet eau de pluie alimente les 3 toilettes et la machine à laver le linge.

1. Utilisation de l’eau de pluie

La figure ci-dessous schématise le principe d’un système de collecte et de distribution de l’eau de pluie. Les conduites d’évacuation des eaux pluviales (1) en provenance du toit aboutissent dans la cuve de stockage (2) en passant par un filtre mécanique (3) dont les mailles ont une largeur de 200 à 500 µm. Ce filtre permet, par exemple, d’éviter que des feuilles n’entrent dans le réservoir. L’eau pénètre ensuite dans la citerne par un dispositif permettant d’éviter le remous des couches du fond (4). Ce réservoir doit toujours être muni d’un trop-plein (5) afin d’évacuer l’eau excédentaire. L’aspiration est assurée par une pompe (6) via un élément d’aspiration flottant (7) situé à une dizaine de centimètres sous la surface. Ceci permet d’éviter l’aspiration du dépôt qui se trouve au fond de la cuve.

  1. Conduites d’évacuation des eaux pluviales
  2. Cuve de stockage
  3. Filtre mécanique
  4. Alimentation de la cuve en eaux pluviales
  5. Trop-plein
  6. Pompe
  7. Elément d’aspiration flottant
  8. Réseau de conduites

2 | Schéma de principe d’un système de collecte et de distribution de l’eau de pluie
En aval de la pompe, l’eau de pluie passe souvent par un filtre supplémentaire (aux mailles d’une largeur de 50 à 150 µm) avant d’être distribuée dans le bâtiment par un réseau de conduites (8) tout à fait distinct du circuit d’eau potable (aucune liaison temporaire, au moyen de tubes souples, par exemple, n’est autorisée). Nous signalons que ces conduites ne peuvent pas être conçues à partir d’aciers galvanisés, car ceux-ci ne conviennent pas pour cette qualité d’eau. Par ailleurs, il doit être mentionné sur tous les robinets raccordés à l’eau de pluie qu’il s’agit d’eau non potable.

Source: http://www.cstc.be/homepage/index.cfm?cat=publications&sub=bbri-contact&pag=Contact41&art=624

Consommation domestique d’eau potable en 2000, sur une base de 120 L d’eau par jour par personne (source : ‘Waterwegwijzer voor architecten’, VMM, 2000).

Voir Utilisation de l’eau de pluie – CSTC   http://www.cstc.be/homepage/index.cfm?cat=publications&sub=bbri-contact&pag=Contact41&art=624

Comparaison de la consommation d’eau annuelle entre eau de ville et eau de ville + eau de pluie pour un ménage de 2 personnes:

  • Eau de ville à 100%: 64 m³ coût total: 312,34€ HTVA
  • Eau de ville + eau de pluie: 39 m³ coût total: 204.21€ HTVA
  • Soit un gain de 108,13€ HTVA ou 222,75€ TVAC (6% TVA)