Le terrain sur lequel la construction à été érigée représente un surface de 18 ares 78 ca cadastrée 259 E partie, soit 18,06 mètres sur 100 mètre de long orienté Sud-Ouest. Il ne tombe sous le coup d’aucune prescription particulière (ce n’est pas un lotissement, le terrain est libre de toute servitude). Le terrain étant situé en zone d’habitat à caractère rural,  l’habitation doit par sa forme et conception avoir un caractère rural. La maison ne peux pas être une habitation » plein pieds », elle doit présenter des fenêtres à l’étage.

Ce terrain était une terre cultivée. Nous avons charger la société SGS Belgium NV de faire des essais de sol avant de commencer les travaux.

Analyse des résultats:

« Les sondages sont relativement homogènes et permettent de découvrir des sols de bonne qualité.Les sédiments quaternaires présentent à faible profondeur des pressions de fondations admissibles supérieures à 0.10 MN/m².

Pour la construction d’un maison traditionnelle, cela implique que l’on pourra fonder la maison sur des semelles filantes établies à profondeur hors gel. Dans ce cas, la capacité portante du sol pourra être augmentée à environ 130 à 140 kN/m² de manière à ce que des semelles d’une largeur de 60 cm suffisent. (1 Kilonewton/m² (kN/m²) = 0.0102 Kilogram-force/cm² (kg/cm²)